Jeudi 4 avril 2024

Christian FOREAU,

directeur du Patrimoine à Nogent,

A présenté

« La condamnation à mort de deux gentilshommes percherons
par le ministre Joseph Fouché »

« En ces temps de chouannerie et brigandage qui gagnent l’Ouest de la France, le sénateur Clément de Ris est enlevé dans son château de Beauvais en Touraine en septembre 1800. Napoléon furieux que l’on s’en prenne à un représentant du pouvoir ordonne à son ministre Fouché de faire rechercher absolument les fautifs. Deux gentilshommes percherons sont étonnamment désignés coupables : Jean de Mauduison et Auguste de Canchy. Après deux procès et de multiples péripéties, ils sont condamnés à mort.

Jeudi 12 MARS 2024

Véronique Domagalski,

Guide conférencière,

A présenté

« Jean MOULIN, un homme d’exception ».

Parler de Jean Moulin, c’est parler de la Résistance, mais c’est aussi découvrir un artiste et un homme amoureux de la culture, de la vie et de l’humain. Ce sont ces différentes facettes historiques que j’aborderai au cours de cette conférence. Une conférence pour découvrir l’homme qui se cache derrière le héros historique.

Vous découvrirez un petit garçon espiègle qui aimait Vercingétorix  » parce qu’il s’est sacrifié pour son peuple  » mais aussi une famille unie et un artiste talentueux.

Jeudi 7 MARS 2024

Mathilde LELOUP,

Chercheuse au CRESPPA, Maître de conférences en sciences politiques à Paris 8,
responsable Master UE et Mondialisation,

A présenté

« De Bamiyan à Palmyre,
un aperçu historique des réactions de
l’UNESCO face à la destruction du
patrimoine culturel. »

« À partir de juin 2012, le groupe terroriste Ansar Dine s’empare du nord du Mali. De nombreux sites historiques et culturels sont alors détruits et pillés. Le 25 avril 2013, le conseil de Sécurité de l’ONU charge l’opération de maintien de la paix au Mali, la mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA), de «protéger les sites culturels et historiques du pays contre toutes attaques, en collaboration avec l’UNESCO » par le biais de la résolution 2100. Les deux organisations s’attèlent dès lors à un vaste chantier de réhabilitation et de reconstruction des mausolées de Tombouctou (classés sur la célèbre liste du Patrimoine mondial), associant étroitement les populations locales à leur entreprise.
Trois ans plus tard, quand le groupe terroriste l’État islamique entame une campagne de destruction systématique des sites du patrimoine mondial irakiens et syriens (Hatra et Palmyre en particulier), la protection du patrimoine culturel malien devient dans le discours de l’UNESCO une véritable « success story » : l’histoire de la défense de l’humanité face à l’inhumanité, de la civilisation face à la barbarie.
Si l’on remonte à des histoires plus anciennes, comme celle de la destruction en 2001 des bouddhas de Bamiyan (en Afghanistan) par les talibans, il est cependant possible de nuancer ce « succès » de l’UNESCO, dans la mesure où la défense des biens culturels par cette organisation n’est pas toujours allée de pair avec celle des populations locales. »

Jeudi 15 février 2024

Dominique CAMUS,

Ethnologue, sociologue et historien,

A présenté

« Magie et sorcellerie en France : mythe ou réalité ? »

 La sorcellerie est-elle un mythe ou, au contraire, une réalité ?

En s’appuyant sur une étude de terrain d’une quarantaine d’années, nous approfondirons un phénomène, qui bien que discret et marginal concerne nombre de nos concitoyens.

En outre, nous verrons quels sont les symptômes qui permettent à un individu de penser qu’il est victime de sortilèges et quels sont les tenants et les aboutissants de cette singulière forme de réduction du malheur que l’on nomme désenvoûtement ? »

Jeudi 1er février 2024

Jean-Marc BONMATIN,

Docteur en chimie et toxicologie, chercheur au CNRS, 

A présenté

« Les néonicotinoïdes : lorsque les abeilles nous alertent sur notre avenir »

Le cas des insecticides néonicotinoïdes est édifiant et permet d’illustrer précisément la problématique des pesticides et leurs effets sur l’environnement, la biodiversité et la santé. D’abord introduits au milieu des années 90 en France, les effets dévastateurs des néonicotinoïdes sur les abeilles n’ont alors cessé d’être dénoncés partout dans le monde. Il aura fallu deux décennies de recherches et de démonstrations scientifiques afin que des décisions d’interdiction soient prises.

Les néonicotinoïdes n’impactent pas que les colonies d’abeilles, mais aussi les pollinisateurs sauvages et bien d’autres invertébrés terrestres et aquatiques qui constituent la base de la chaîne alimentaire et l’essentiel de la biodiversité. Le concept « une seule santé » y trouve aussi une illustration avec les effets en cascade : 1) impacts sur les populations de poissons, d’amphibiens et d’oiseaux, 2) menaces sur les productions agricoles par le manque de pollinisation et de fertilité des sols et 3) contamination généralisée de notre nourriture et ses conséquences.

Les effets des néonicotinoïdes sur les mammifères (dont l’humain) sont également dénoncés (perturbateurs endocriniens, cancers, maladies du spectre autistique, malformations, neurodéveloppement du fœtus et chez l’enfant, fertilité, maladies rénales, etc.).

Notre système de production agricole majoritairement basé sur les engrais et les pesticides n’est pas durable. Les pesticides sont utilisés partout et tout le temps, souvent à titre préventif ou par facilité. D’autres pesticides sont à proscrire (glyphosate, SDHI, etc.). Il est urgent d’agir avec force à la lumière des erreurs que nous avons commises, pour la sauvegarde de notre environnement, de la biodiversité, de notre santé et celle de nos enfants.

Jeudi 4 janvier 2024

 Blandine GAUTIER,
  anthropologue et guide conférencière,
A présenté
« Le peuplement de l’Amérique : aux origines des cultures américaines »

C’est après la conquête espagnole, à la fin du XVIème siècle que l’on commence à s’interroger sur l’origine des peuples américains tels que les Aztèques et les Incas. C’est l’avènement de l’archéologie à la fin du 19ème siècle qui apportera des débuts de réponse. L’Amérique est peuplée depuis plus longtemps qu’on ne l’imaginait mais d’où vient l’homme américain ? à quelle époque est-il arrivé ? et surtout comment a-t-il évolué pour donner naissance à ces ensembles culturels qui ont tant fasciné les conquistadores et suscité leurs convoitises ?

Jeudi 14 décembre 2023

Marie-Emmanuelle de la BROÏSE,
Docteur ès lettres de l’Université Paris IV de la Sorbonne,
A présenté
« Gastronomie et arts de la table ».

C’est en 2010 que l’UNESCO a classé le repas gastronomique des Français au patrimoine immatériel de l’humanité. En France, gastronomie et art de la table sont intimement liés ; ils diffusent un langage culturel mêlant délices du palais et enchantement des yeux. Ce savoir-faire nécessite encadrement et soin : choix de la vaisselle, qualité des produits, mariage des vins et des mets, cuisine élaborée, service de la table. Cependant, il est aussi synonyme de légèreté et de félicité : art de la conversation, aspect théâtral de la salle à manger, plats bien présentés. Le mot « Gastronomie » n’existe que depuis le XIXe siècle, emprunté au grec, il signifie « l’art de régler l’estomac » désignant par conséquent les canons qui président à l’art de faire bonne chère.
Quels sont les mets emblématiques de la gastronomie française et quelle est son évolution ? Quelle est l’origine du restaurant ? Comment l’élégance des repas de l’Ancien Régime s’est-elle transmise jusqu’à nos jours ?

Jeudi 30 novembre 2023

Olivier MIGNON,

  Diplômé d’histoire de l’art et de l’école du Louvre,

A présenté:

Dans le sillage des Vikings

A la fin du VIIIe siècle, des scandinaves venus de Norvège et du Danemark fondent sur des monastères ou sur des villes incapables de réagir. Embarqués dans de remarquables navires, les uns se dirigent vers les îles de l’Atlantique Nord tandis que les autres s’intéressent aux riches côtes françaises. Passées les premières reconnaissances et les premiers pillages, ces hommes particulièrement audacieux fondent des colonies pour répondre au manque de terre qui frappent leur région d’origine quand ce n’est pas pour échapper à la main mise d’un pouvoir central de plus en plus fort. C’est ainsi qu’apparaissent les grands établissements vikings du Danelaw en Angleterre, d’Islande ou de Normandie. C’est à la rencontre de ces hommes que nous partirons en étudiant leurs motivations, leurs stratégies, leurs remarquables bateaux et les terres qu’ils ont abordées.

Jeudi 16 novembre 2023

Olivier MACAUX,

  Docteur en Lettres modernes, conférencier littéraire,

A présenté:

« Guy de Maupassant, romancier du  désenchantement. »

C’est à tort qu’on a pu compter Maupassant parmi les disciples de Zola. Bien qu’ayant participé aux soirées de Médan et publié en 1880 dans le recueil éponyme la nouvelle Boule-de-Suif, qui devait lui apporter la célébrité, Maupassant n’a jamais adhéré aux principes de la doctrine naturaliste. A travers ses romans et ses nombreuses nouvelles, qui font de lui un maître incontesté du genre à l’égal de Tchekhov, Maupassant apparaît comme un conteur lucide et pessimiste, puisant son inspiration dans son enfance normande et ses expériences parisiennes.

Nous aborderons ainsi en détails l’intense période créatrice de Maupassant qui court de 1880 à 1890 et nous évoquerons le tournant de l’œuvre, à partir de 1887, avec entre autres Le Horla, lorsque l’écrivain a délaissé progressivement l’évocation rationnel du réel pour atteindre les territoires du fantastique et de l’angoisse intérieure, annonçant de façon prémonitoire la folie qui devait l’emporter en 1893.

Jeudi 19 octobre 2023

Julia Le Brun,

Conférencière, critique musicale et écrivain, spécialisée dans l’opéra,

A présenté:

 

« Maria Callas, une artiste hors norme ».

« La Callas » est certainement la plus célèbre des chanteuses d’opéra. Personnalité artistique unique, son timbre très personnel, son registre étendu et sa grande virtuosité lui ont permis d’aborder une gamme de rôles d’une rare variété. Mais Callas révolutionne avant tout, le monde de l’opéra par ses talents de tragédienne en renforçant la dimension dramatique. Ses incarnations de Norma, Tosca, ou encore La Traviata, restent légendaires et des références absolues pour tout mélomane. Autant adulée que décriée, la cantatrice restera tant par la réussite exceptionnelle de sa vie professionnelle que par sa vie privée mouvementée, l’icône même de la « Diva ».

Jeudi 5 octobre 2023

Jean-Michel Wizenne,

Sociologue, musicien, écrivain et conférencier,

A présenté:

 

« Histoire politique et sociale des réserves indiennes aux USA ».

Mes quinze années de séjours et voyages parmi le peuple LAKOTA, ainsi que mon adoption au sein d’une famille de la tribu des Sicangu, m’ont donné un certain point de vue au sens littéral du terme. C’est en effet cette posture qui me permet de m’exprimer par le biais de la vie présente et passée des membres de ma seconde famille. Loin du simple récit d’une histoire locale et inhérente à l’Amérique du Nord, l’histoire politique et sociale des réserves indiennes aux USA est un dramatique exemple de la mentalité du 19ème siècle où, la maxime en vigueur chez les possédants bien pensants n’était autre que:  » Gain, richesse, oublie tout sauf toi même « .Des cinq tribus  » civilisées  » à la destinée manifeste de la vision de Sitting Bull au massacre de Wounded Knee, Je vous décris par ce récit, comment la civilisation désintégra le nouveau monde.

Jeudi 15 JUIN 2023

Fabrice CONAN

Historien de l’art, conférencier, intervenant au château de Versailles,
A présenté

Réparation faite à Louis XIV par le doge de Gênes, le 15 mai 1685, musée national du Château de Versailles et de Trianon.

“Versailles : la vie à la cour”

Avec une cour estimée à 3 000 personnes, règles et usages sont indispensables pour domestiquer
cette foule, sous Louis XIV la fameuse « étiquette » atteint un paroxysme de sophistication. De
multiples codes permettent d’organiser la vie dans un château ouvert à tous en permanence.
Simples promeneurs et visiteurs, solliciteurs, seigneurs, ministres, famille royales se côtoient dans
une étonnante promiscuité. Derrière le faste des marbres et des ors, chacun cherche sa place et à
gagner des privilèges le rapprochant du roi. Du lever en public aux soupers en cérémonie, c’est
cette vie bouillonnante et diverse que cette conférence vous propose d’approcher. Venez aussi avec
vos questions, un temps d’échange vous permettra d’avoir la réponse à vos interrogations.

Jeudi 4 mai 2023

Didier LAGRANGE

président de France ADOT 28 (Association pour le Don d’Organes et
de Tissus)

– Conférence avec la participation du Centre de
prélèvements d’organes de l’Hôpital Louis Pasteur de
Chartres
– –Le témoignage de personnes greffées

Jeudi 20 avril 2023

Madame Christine DARMAGNAC,

diplômée d’histoire de l’art et d’archéologie, conférencière nationale,
a présenté

“Samarkand, Boukhara, capitales de la route de la soie”

Au cœur de l’Asie centrale, autrefois pays de steppes herbeuses et de fleuves
tumultueux, les hautes coupoles bleues de Samarkand et Boukhara rappellent le
temps glorieux, le rôle que ces cités jouèrent en tant qu’étapes pour les caravanes de
la Route de la soie, leur statut de capitale au temps de Tamerlan et des dynasties
ouzbeks.
Histoire, religion et arts s’y mêlent en un subtil syncrétisme né des mondes mongol,
chinois, turc, iranien, arabe, russe, soviétique… qui s’y sont croisés.

 

Jeudi 6 avril 2023

Guy GAUTHIER,

Historien, écrivain et conférencier a présenté :

“Elizabeth 1ère et Marie Stuart, de la légende romantique à la réalité historique”

“Depuis l’époque romantique, une vision manichéenne s’est imposée : Marie Stuart serait  une  victime auréolée du martyre et la reine d’Angleterre une fée Carabosse, jalouse de la beauté de sa cousine. La réalité est plus nuancée. Elizabeth, héritant du schisme de son père Henry VIII qui avait plongé l’Angleterre dans le chaos,  pacifia son royaume et le dirigea d’une main si ferme qu’elle en fit la puissance montante de l’Europe. Mais l’Eglise n’accepta pas cette souveraine qu’elle considérait comme bâtarde et hérétique. Le pape Pie V excommunia Elizabeth et déclara que la catholique Marie Stuart était la reine légitime d’Angleterre. Chassée d’Ecosse par les protestants, Marie  Stuart s’enfuit en Angleterre. Elizabeth accueillit  cette encombrante réfugiée mais lui interdit toute action politique. Or, Marie Stuart devint le centre de tous les complots.  Ayant essuyé plusieurs tentatives d’assassinat, Elizabeth dut réagir. La rivalité des deux femmes s’acheva  par l’exécution de Marie Stuart dont la complicité avait été établie. Le sel de l’histoire est que c’est Jacques VI, le fils le de Marie Stuart, qui monta sur le trône d’Angleterre lorsqu’Elizabeth mourut sans postérité après l’avoir désigné pour successeur…”

Jeudi 23 mars 2023

Jean-Eudes ARLOT,

Astronome astrophysicien émérite,
Ancien directeur (et créateur) de l’IMCCE, spécialiste de mécanique céleste et
d’astrométrie des corps du système solaire,
Directeur de recherche au CNRS, Consultant pour la NASA,
Enseignant à l’Observatoire de Paris,
Auteur de nombreuses publications scientifiques et conférences,

a présenté

« Les comètes, messagères de l’infini »

Les comètes ont d’abord fait peur, elles ont intrigué et ont été abondamment étudiées.
Pourtant, en 2006, l’Union Astronomique Internationale supprime la catégorie  » comètes  » de la
nomenclature des astres !
On verra pourquoi et on fera le point de nos connaissances sur ces objets qui restent pourtant
atypiques et fascinants dont l’origine n’est pas complètement élucidée.

Jeudi 09 mars 2023

Esther GIBUT,

Professeur d’histoire de l’art, guide conférencière,

a présenté

The Arrival of spring in Woldgate, East Yorkshire (2011) huile sur 32 toiles, 365,8 x 975,4 cm. (Centre Pompidou)

David HOCKNEY, peintre de l’Art Moderne, du Pop Art et du Cubisme.

« David Hockney est considéré comme un des plus grands représentants du Pop Art avec sa série sur les piscines de Los Angeles.

Cependant son œuvre qui présente un grand éclectisme  technique et formel est une recherche plastique et figurative constante à une époque où l’abstraction dominait la scène artistique. »

Jeudi 16 février 2023

Christophe HANO,

Docteur en physiologie et génétique moléculaire,

A présenté:

“Voyage pharmaceutique à travers le temps et les sociétés”

Les hommes ont appris à puiser dans les ressources naturelles, en particulier les plantes, pour se soigner.

Ce savoir immémorial mêlant science, religion, médecine, botanique et parfois magie s’est transmis de génération en génération. L’ethnopharmacologie étudie comment les Hommes utilisent des produits naturels comme thérapeutique.

Au cours de cette conférence, nous vous proposerons un voyage dans le temps depuis les premières utilisations  de plantes médicinales  par  l’Homme de Neandertal jusqu’au Prix Nobel 2015 de Physiologie et Médecine mettant en valeur les médecines traditionnelles, mais aussi de nouveaux paradigmes ethnobotaniques permettant la valorisation de ces savoirs traditionnels dans notre arsenal thérapeutique moderne.

Jeudi 02 février 2023

Olivier MIGNON,

diplômé d’histoire de l’art et de l’école du Louvre 

“Prisonniers des glaces : Shackleton et l’odyssée de l’Endurance”

Trois ans après la conquête du pôle sud par Roald Amundsen, l’explorateur irlandais, Ernest Shackleton quitte l’Angleterre à bord de l’Endurance. Son objectif : accomplir la traversée de l’Antarctique en traîneau à chien. Au terme d’une série d’exploits inimaginables, les 28 membres vont rentrer sains et saufs. Le sauvetage de l’expédition Endurance reste à ce jour la plus incroyable histoire de survie en milieu polaire.

Jeudi 19 janvier 2023

Christian FOREAU,

directeur du Patrimoine à Nogent,

« Les liens de Joséphine de Beauharnais avec le Perche»

Jeudi 5 janvier 2023

Julia LEBRUN,

conférencière diplômée Sciences-Po, critique musical,

a présenté:

“A la découverte de Jacques Offenbach.”

Sous le second Empire, tout Paris vibrait au son des mélodies entraînantes ou nostalgiques de celui que Wagner appelait « le petit Mozart des Champs Elysées ».
Offenbach a laissé une œuvre jubilatoire : La Vie Parisienne, La Belle Hélène, Orphée aux Enfers…
Il ne savait pas encore qu’il serait à l’origine d’un nouveau genre lyrique, l’Opéra Bouffe.

Jeudi 15 décembre 2022

Gaël de GRAVEROL,

Docteur en anthropologie sociale et ethnologie,

a présenté:

“Les Inuits, peuples autochtones du cercle arctique”

Vivant dans les hautes latitudes de l’Alaska, de la Sibérie, du Canada et du Groenland, les Inuits se sont fixés à la périphérie du cercle arctique, là où la présence de grands mammifères marins et terrestres garantissait une source de protéines et de matériaux indispensables à leur survie..

Jeudi 24 novembre 2022  

Céline NOULIN,

ex directrice du musée de la magie à Blois, créatrice des spectacles et d’expositions,

Le spiritisme, un phénomène social et artistique.

Découvrez les grandes heures du spiritisme à travers les codes de cérémonials très élaborés, la caution apportée par les scientifiques et les célébrités de l’époque, les secrets de la photographie de fantômes et l’influence profonde sur les arts visuels et le spectacle vivant, jusqu’aux années 1930.

Jeudi 10 novembre 2022  

Jean-Marc ESVAN,

Guide-conférencier, diplômé de l’Ecole du Louvre,

a présenté:

“Le système judiciaire français”

 » Le système judiciaire français  » présente le ministère de la justice, les magistrats du siège et le parquet, la formation des avocats et le fonctionnement des barreaux, les juridictions civiles, (Tribunaux d’instance et tribunaux de grande instance), les différents tribunaux de la justice pénale avec quelques exemples tirés de procès célèbres, les cours d’assises et la cour de cassation.

Jeudi 20 octobre 2022

Murielle Levy,

productrice, auteur, réalisatrice

a présenté:

La « Nouvelle Vague » Mouvement du cinéma français né à la fin des années 50

Un courant de cinéma ? Une bande copains ? Des passionnés un peu fous ? Tout cela à la fois ?

Lorsque l’on évoque la « Nouvelle Vague », on pense immédiatement à des réalisateurs : François Truffaut, Claude Chabrol, Jean-Luc Godard … Mais il y en a beaucoup d’autres.

Murielle Levy vous propose de découvrir ou redécouvrir ce courant du cinéma français qui a marqué notre histoire et a influencé de nombreux réalisateurs (Steven Spielberg, Quentin Tarantino, Christophe Honoré…) Du Beau Serge à Ma nuit chez Maud en passant par A bout de souffle, des extraits de films et d’interviews accompagneront cette conférence.

Jeudi 7 avril 2022

Olivier MIGNON

guide conférencier, diplômé de l’école du Louvre et de l’institut
d’art de La Sorbonne

a présenté

Manhattan, les American Copper Buildings, recouverts de cuivre et de verre, ils sont reliés par une piscine à 100 mètres du sol.

“Histoire et architecture de New-York”

De l’arrivée des premiers européens à la reconstruction du quartier de Ground Zéro, c’est à la découverte de l’histoire et de l’architecture fascinante de la “grosse pomme » que nous vous convions.

Jeudi 10 mars 2022

Rémy RIEFFEL

Sociologue des médias, universitaire, chercheur au CARISM,

a présenté

“Le pouvoir des Médias”

Les médias traditionnels, (presse, radio, télévision) et les médias numériques (internet et réseaux sociaux) sont aujourd’hui omniprésents.
Quelles sont les transformations récentes qui ont affecté le paysage médiatique français?
Comment l’information est-elle dorénavant produite et diffusée et quelle est la crédibilité des journalistes?
Que sait-on exactement de l’influence des médias sur la vie politique et sur nos pratiques culturelles?
Autant de questions qui méritent qu’on y réponde avec précision pour saisir dans toute sa complexité « le pouvoir des médias »

Jeudi 24 février 2022

Elisabeth Gautier-Desvaux,

Conservateur général du patrimoine, vice-présidente des Amis du Perche

A présenté:

Le manoir de Courboyer, gravure extraite de La Normandie illustrée de Félix Benoist, 1854

 RENAISSANCE DANS LE PERCHE

Au lendemain de la guerre de Cent Ans, une véritable effervescence s’empare du Perche : reprise démographique, reconstruction économique, émulation
intellectuelle et artistique. Elisabeth Gautier-Desvaux, évoquera, dans une
conférence largement illustrée, les multiples facettes de cette « renaissance » qu’interrompront les troubles religieux de la deuxième moitié du XVIe siècle